La délimitation de la propriété des personnes publiques