2019 sous le signe de l'innovation

Mardi 29 janvier, l’OGE a organisé sa traditionnelle cérémonie des voeux. Un événement tourné cette année vers les jeunes avec pour ambition de susciter des vocations mais aussi de dévoiler la nouvelle campagne de marque employeur de la profession. Une occasion également pour le Président du Conseil supérieur, Jean-François Dalbin, de retracer les temps forts de l’année 2018 et présenter les chantiers phares pour 2019.

Après une année 2018 riche en événement comme le 44e congrès de la profession

Place au renouveau des idées et des talents en 2019 !

  • Construire la profession de demain
    Les nouvelles générations ont un rapport nouveau au travail, portent un intérêt fort à l'équilibre vie professionnelle / vie personnelle et ont un usage quotidien du digital que les entreprises et les institutions doivent intégrer. Ce sont elles qui sont au coeur du projet « géomètre-expert 2030 » qui va consister à définir une vision de la profession et de ses instances dirigeantes à l'horizon 2030.

  • Revendiquer sa responsabilité sociétale
    L'OGE va expérimenter dans des régions pilotes le déploiement du dispositif « Places bleues » (Blue parking). Le principe : géolocaliser les places des stationnements pour personnes à mobilité réduite et verser les données récoltées dans une application mobile existante. Un projet inscrit dans l'Agenda 21 de la profession et qui lui permet d'asseoir son expertise en matière de précision de la mesure et de diffusion de ces informations auprès de l'usager.

  • Jouer la carte de la digitalisation
    En séance du 10 juillet dernier, le Conseil supérieur a validé la mise en œuvre d'une plateforme de collecte et de publication des procès-verbaux de bornage dématérialisés jusqu'à la signature électronique sur le portail Géofoncier. Objectif : faire à terme de ce portail la blockchain du du foncier.

  • Contribuer à une géoplateforme des données géographiques souveraines
    L'été dernier, Madame Valéria Faure-Muntian, députée de la Loire, a remis au Gouvernement un rapport ayant pour objet la transformation de la production, de l'entretien et de la diffusion des données géographiques souveraines. Elle y formule 28 recommandations qui valorisent le rôle majeur que doivent jouer l'IGN mais aussi les géomètres-experts.

  • Déployer le e-learning pour mieux partager les savoirs
    L'OGE, fort de son expérience dans le domaine de la formation à distance, s'apprête à déployer un module de digital Learning de type COOC pour la formation continue de ses membres. Ce dispositif sera testé à partir de 6 modules de formation sur le thème « Savoir calculer les différents types de surfaces ».

  • Refondre la gestion des immeubles en copropriété
    Consulté par la Direction des Affaires Civiles et du Sceau, le 26 janvier 2018, l'OGE a répondu au questionnaire sur les grandes thématiques en la matière et a proposé de nombreuses pistes d'amélioration de la gestion des immeubles en copropriété. La loi Elan a habilité le gouvernement à prendre, par voie ordonnance et par décret, plusieurs mesures en matière de copropriété. L'OGE s'inscrira aux côtés du ministère de la justice pour écrire les futures dispositions modifiant la loi du 10 juillet 1965.

  • Informer toujours plus et mieux nos clients
    Le 11 décembre dernier, le Conseil supérieur a validé la mise à jour du recueil des prestations de la profession dont la nouvelle version sera mise en ligne sur le site de l'OGE. Ce recueil vise à définir sommairement l'approche méthodologique de chacune des prestations du géomètre-expert.

  • Concevoir des cadres de vie durables
    L'OGE est a l'inititiave de la création d'un observatoire du cadre de vie, composé de divers professionnels du cadre de vie, d'experts, de représentants ministériels et d'élus. Objectif : produire des enquêtes, élaborer des réflexions constructives pour proposer un monde meilleur pour tous.

  • Affirmer plus que jamais son engagement éco-responsable
    La conception d'opérations d'aménagement performantes sur le plan énergétique et la rénovation des bâtiments figureront au titre des marchés émergeants qui répondent, par ailleurs, pleinement aux enjeux de l'agenda 21 de la profession. C'est dans ce contexte que Xavier Prigent, géomètre-expert à Rennes, travaille à l'élaboration d'un ouvrage intitulé « Comment articuler l'urbanisme et la performance énergétique ».

Pour suivre notre actualité tout au long de l'année abonnez-vous à notre newsletter !