L'AFIGéO et l'OGE vont déployer un référentiel topographique commun

Le 19 juin dernier, à l'occasion de son assemblée générale, l'Association française pour l'Information Géographique (AFIGéO) et l'Ordre des géomètres-experts (OGE) ont décidé de déployer un référentiel topographique commun : le Plan de Corps de Rue Simplifié (PCRS). A la fois outil de communication pertinent et support technique précis, le PCRS traduit aussi la volonté des deux entités d'unir leurs compétences autour d'une même vision métier.

D'un référentiel commun à un outil stratégique pour la profession

« Outil d'échange d'informations entre les différents acteurs publics et privés, le PCRS constituera un socle topographique commun, support pour coordonner les travaux sur voirie et pour accueillir les projets de modélisation et de visualisation de la ville en trois dimensions », a précisé Jean-François Dalbin, président du Conseil supérieur de l'OGE. Objectif affiché : expérimenter rapidement le PCRS à l'échelle de la région Ile-de-France, notamment dans le cadre des grands chantiers de levés topographiques lancés par le Grand Paris. A noter que ce projet de référentiel commun va de pair avec la parcellisation de la propriété des personnes publiques. Cet outil doit en effet permettre d'assurer un continuum géographique et une cartographie de l'espace public utiles au guidage des véhicules autonomes.

Convaincre, fédérer et faire aboutir

« Pour fabriquer ce projet partagé, il appartiendra à l'AFIGéO de mettre autour de la table l'ensemble des parties prenantes, collectivités, concessionnaires de réseaux, entreprises, universitaires, chercheurs... », a assuré Jean-Marie Seite, président d'AFIGéO, soulignant aussi le rôle de facilitateur et d'animateur de l'association.

Deux acteurs, une même voix

Pour rappel, l'association française pour l'information géographique (AFIGéO) a été créée en 1986 et l'OGE en était un des membres fondateurs. Elle vise à concourir au développement du secteur de l'information géographique, en France et à l'international. Pour mieux servir ses 200 adhérents, dont l'OGE, l'AFIGéO s'appuie sur trois pôles d'action: entreprises/industries, formation/recherche et usages/utilisateurs.
Outre le déploiement prochainement du PCRS, les deux entités, l'AFIGéO et l'OGE, réfléchissent à de futurs chantiers communs. Les deux présidents se sont d'ailleurs rencontrés lors des « GeoDataDays » des 3 et 4 juillet derniers au Havre, au cours desquels les données souveraines, décentralisées et mutualisées ainsi que l'open data ont été au coeur des débats.