Sécurité des ponts : le rôle clef des GE

À la suite de l’effondrement du pont Morandi à Gênes l’été dernier, la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat a créé une mission d’information sur la sécurité des ponts, le 3 octobre dernier. Le point sur les travaux en cours alors que vient d’être lancée une vaste consultation auprès des élus locaux.

La mission sur la sécurité des ponts, créée en octobre dernier à l'initiative du Sénat, vient de lancer un questionnaire en ligne à destination des élus locaux afin d'évaluer les modalités de surveillance et d'entretien des ponts gérés par l'État et par les collectivités territoriales. Cette enquête a notamment pour objectif de savoir si les collectivités territoriales disposent des capacités techniques et budgétaires suffisantes pour assurer l'entretien de leurs ouvrages d'art et d'identifier les difficultés éventuelles auxquelles les élus peuvent faire face dans la mise en œuvre de leurs politiques de gestion des ponts. Les résultats de l'enquête close le 28 février dernier viendront nourrir les travaux de la mission diligentée par le Sénat ainsi que ses recommandations.

Dans le cadre de ses missions d'auscultation et de surveillance des ouvrages d'art, le géomètre-expert est un acteur clef pour vérifier leur état d'entretien et pour accompagner les élus locaux dans les décisions qu'ils peuvent être amenés à prendre pour les sécuriser. En effet, le géomètre-expert réalise les mesures en planimétrie et en altimétrie et effectue les calculs permettant de mettre en évidence une évolution d'un ouvrage dans le temps, ou de sa forme à un moment donné dans des conditions particulières. En fonction du type d'ouvrage, pont, plateforme, pylône, bâtiment..., et de l'environnement dans lequel il se situe, zone urbaine, espace boisé, haute montagne..., sa mission consiste plus particulièrement à vérifier la stabilité de l'ouvrage et à analyser les écarts en référence à une tolérance donnée à l'aide de tableaux et graphiques comparatifs par rapport à une situation théorique ou une situation ancienne.

Le géomètre-expert est notamment compétent pour observer les déformations éventuelles d'un ouvrage à différentes dates par rapport à une date de référence et/ou par comparaison de mesures réalisées à des dates successives. Il est aussi en capacité de connaître le comportement d'un ouvrage soumis à diverses contraintes extérieures. Par exemple, il peut mesurer la réaction d'un barrage à la pression, l'amplitude des oscillations d'un pylône de remontée mécanique soumis à des vents forts discontinus, la résistance à la charge d'un pont avant sa mise en service... autant de missions utiles aux collectivités territoriales dans le cadre de la sécurisation des ponts.