45e Congrès des géomètres-experts : rendez-vous les 2 et 3 février 2021

Propriété de la Personne Publique : les 2 et 3 février prochains, aura lieu la nouvelle édition du Congrès biennal des géomètres-experts. Une édition qui se tiendra en 100 % digital pour saisir l’opportunité d’ouvrir les travaux de la profession à tous les acteurs du cadre de vie. Intitulé « L’espace public, une richesse sans limites ! », ce Congrès est présidé par Xavier Prigent, Vice-président du Conseil supérieur et géomètre-expert à Rennes. Rencontre.

A l’issue de cette année si impactante sur les déplacements individuels et collectifs, que recouvre le titre du Congrès, « L’espace public, une richesse sans limites ! » ?

XP NL26X.P : « D’une certaine manière, l’année 2020 a amené nombre de nos concitoyens à réinterroger la fonction et la nature de l’espace public, où les déplacements ont été plus encadrés et où les mesures de protection ont réaffirmé l’autorité des personnes publiques, notamment en matière sanitaire.

L’espace public est le territoire où se révèlent les grands enjeux d’aménagement (cf. équipements publics, déplacements, environnement…). Souvent méconnu et insuffisamment répertorié, il constitue un espace de vie et à vivre qui mérite d’être valorisé ».

Concrètement, comment les travaux, usuellement dédiés aux géomètres-experts vont-ils s’ouvrir aux personnes publiques ?

X.P : « Intellectuellement, les séances des deux après-midis ont été structurées pour proposer des séquences d’environ une heure, articulant des formats variés autour de contenus ciblés pour être d’un apport évident aux professionnels de l’espace public.

CarrouselCongres NL26 cropped 02

L’une de ces séquences sera ainsi consacrée à l’évaluation et à la valorisation de la propriété de la personnes publique (valeur vénale, valeur sociologique, valeur patrimoniale, valeur morale…). Une autre sera dédiée à l’apport de la 3D dans la connaissance et la valorisation de la Propriété de la Personne Publique. Des contenus ciblés pour des professionnels, souvent issus des collectivités.

Sur le pan pratique, l’ensemble des travaux seront accessibles en direct, via une plateforme de streaming ouverte à tous. En, bien sûr, l’ensemble des travaux et interventions seront ensuite accessibles en replay. Le digital nous offre une opportunité d’ouverture bien plus grande que le présentiel ! »

 

Du coup, les 2 et 3 février, comment vous rejoindre ?

X.P : « D’un simple clic ! Plus sérieusement, le programme détaillé et le lien d’accès à la plateforme seront largement diffusés via les réseaux sociaux et nos supports de communication numérique. J’encourage vivement les acteurs de l’espace public et du cadre de vie à suivre l’Ordre des géomètres-experts sur les réseaux sociaux. Des précisions seront apportées au mois de janvier sur le programme, et permettront à chacun d’identifier avec précision les sessions qui l’intéresseront plus particulièrement ».

Si la crise sanitaire a bien sûr des conséquences parfois dramatiques, notamment sur le plan économique, elle a aussi ses vertus. Les entreprises comme les institutions, au premier rang desquels, l’OGE, ont dû s’adapter et adapter leurs modalités d’exercice. Une nécessité qui, à l’aune du futur Congrès biennal des géomètres-experts, est aussi devenue une réelle opportunité. L’OGE démontre une nouvelle fois sa force de réactivité, sa capacité d’innovation et s’offre en même temps un nouvel outil pour élargir sa cible et faire rayonner son message comme son image de façon plus importante.

 

Suivez les dernières actualités du Congrès en nous rejoignant sur Twitter, ou Linkedin.