Déjà 20 ans de mesures du Mont-Blanc

Un bel ouvrage paraît cet automne aux éditions Esoppe. Il retrace les 20 ans de l’aventure des géomètres-experts qui, tous les deux ans, en septembre, partent en expédition à l’assaut du Mont-Blanc pour en déterminer la hauteur la plus précise possible. Focus sur une profession au sommet de son art !

Un ouvrage de référence et qui va vous en mettre…. « plein les yeux » !

Mont-Blanc – Mesures d'un mythe, titre de ce livre anniversaire, est illustré par les superbes clichés de Pascal Tournaire. Ce photographe de montagne accompagne les géomètres-experts au sommet depuis dix ans. Dans son livre, il raconte cette aventure improbable, où la science vient se confronter à la poésie et à la magie de la très haute altitude. L'homme a beau avoir poussé à l'extrême la précision de son outillage, il se heurte et se heurtera toujours à l'irréductible imprécision de la nature et de la montagne. Le mythe du mont Blanc n'en sort pas amoindri !

Le toit de l’Europe de nouveau toisé !

Ce qui était pressenti par les savants depuis plus de deux cents ans est enfin démontré et établi : le sommet glaciaire du mont Blanc a une altitude et une forme en perpétuelle variation, sous les effets conjugués des vents, des chutes de neige et de la reptation des glaces. Ainsi, la mesure de l'année 2021 établit le sommet à 4 805 mètres, en diminution constante depuis 6 ans. Officiellement, le mont Blanc mesurait 4808,72 mètres jusqu'à ce mercredi 29 septembre 2021, avant la publication de nouvelles mesures, effectuées le 17 septembre dernier : le sommet mythique redescend aujourd'hui de 91 centimètres, soit à une marque de 4807,81 mètres.

Une profession qui soulève des montagnes

Depuis la première mesure de 2001, qui avait permis d'établir la nouvelle altitude officielle du mont Blanc à 4 810 mètres (et non pas 4 807 comme l'indiquaient les manuels scolaires depuis près d'un siècle), des géomètres-experts et leurs partenaires se donnent rendez-vous tous les deux ans à Chamonix ou Saint-Gervais pour relever un défi technique et sportif à chaque fois renouvelé : l'ascension du toit de l'Europe, deux jours d'efforts et d'alpinisme, pour aller mesurer avec précision son altitude, mais aussi le volume et la morphologie de sa calotte sommitale. Les données ainsi recueillies avec régularité, à date fixe et avec la même technologie, le géo-positionnement de haute précision par satellite, forment un ensemble précieux.

Si beaucoup connaissent les géomètres-experts grâce à leurs compétences leur permettant d'investir les champs de la propriété et de l'aménagement du territoire, encore peu savent qu'ils sont aussi reconnus dans d'autres domaines, parfois plus insolites comme ici, avec la mesure du Mont-Blanc. Un défi qui leur permet de démontrer leur rôle essentiel pour garantir un cadre de vie durable : accumuler des données pour les générations futures, c'est aussi se positionner comme un acteur au service de l'avenir de la planète.

Vous êtes intéressé par le livre Mont-Blanc – Mesures d'un mythe, rendez-vous sur le site de Publi-Topex