Plus de femmes géomètres-experts

Sur les 88 géomètres-experts ayant prêté serment en 2019, 21 sont des femmes, soit quasiment un quart. « Cela peut sembler peu, mais c’est pourtant une belle victoire, pour laquelle l’Ordre s’est beaucoup mobilisé » annonce Florence Amphoux, présidente de la commission égalité et diversité de l’OGE, créée en octobre 2017.

La profession ouverte aux femmes…depuis toujours

« On pourrait être tenté d’y voir un effet immédiat des campagnes de communication volontaristes que nous avons lancées en 2019 », poursuit-elle, évoquant notamment la série de vidéo-snacking mettant à l’honneur des professionnelles pour représenter le métier. « Mais les indicateurs de plus longue durée sont eux aussi favorables : parmi tous les géomètres-experts inscrits au tableau de l’Ordre ayant moins de 35 ans, 22 % sont des femmes ».

Bienvenue à tous les talents

Feminisation 180 03Si la féminisation de la profession n’est pas un objectif en soi, l’Ordre s’engage à tendre vers la parité et lever les freins que pourraient craindre les élèves en école d’ingénieurs. Statut salarié ou indépendant, exercice en cabinet ou sur le terrain…, les opportunités d’exercer sont nombreuses pour celles tentées par une profession d’avenir et dont l’enjeu principal reste de contribuer au développement de territoires durables.

« L’augmentation du nombre de géomètres-experts, pour faire face aux besoins toujours plus importants des clients, est l’un des défis majeurs de l’Ordre. L’objectif est donc d’attirer autant de femmes que d’hommes dans les années à venir ! » conclut Florence Amphoux.